Les champions du portfolio d'Alven part#1 🏆

Hello les Insiders,

Cette fois-ci on va faire un nouvel exercice, une nouvelle série de newsletter, on va analyser les fonds VCs et leur performance 🔍 💰 📈

On va commencer par Alven. C’est parti ! 👇


Pourquoi analyser les fonds ? 💰

Les fondateurs de startups sont scrutés à la loupe par les VCs, leur posant plein de questions intimes. On regarde leur ambition, leur traction, leur histoire personnelle, leur point de vue sur la dynamique de leur marché et sa taille, que l’on espère être extrêmement profonde 🔍

En gros, on analyse leur potentielle future capacité à être des “fund-returner” dans 10 ans, des champions du VC-game, sur lesquelles le VC fera sa performance.

On juge les fondateurs et leur projet, et c’est normal, c’est le job du VC.

Les entrepreneurs sont jugés par les VCs, mais est-ce que les entrepreneurs jugent les VCs ?

Comme on dit dans le milieu : “you got to eat your own dog food”. Donc les VCs doivent accepter d’être jugé par les entrepreneurs et de les laisser se faire une opinion sur leur performance. Et pour ça on a des chiffres qui nous permettent d’évaluer les fonds : la plateforme Dealroom 🙏

Cette question de performance du VC est centrale dans la dynamique de ce “game”. Elle définit l’industrie startup. Donc elle influence la trajectoire des entreprises. Pourtant, on se pose rarement la question de la performance des VCs et qui sont les champions de leur portfolio. On ne scrute pas à la loupe les VCs, comme on le fait pour les startups : “deux poids deux mesures” 🤫

C’est pour ça que cet article et les prochains traiteront de cette question. On va prendre chaque fonds, un par un, et analyser leur performance 🔎


Le fonds Alven

Pour ce premier exercice on va étudier le fonds Alven, le VC qui semble toujours dans les bons coups 😉

Mais est-ce que leur portfolio à la capacité de générer une performance digne des meilleurs VCs mondiaux, c’est-à-dire générer plus x3 sur les fonds levées ? Voir plus peut-être ?

Les fonds levés par Alven

Alven a levé 5 fonds. Dans le cadre de cet exercice on va regarder le “Fund IV” de €120M et le “Fund V” de €250M, un total de €370M 💸

Les champions d’Alven

Dans cette première liste, ci-dessous (Dealroom), on peut identifier les startups les plus performante d’Alven en termes de valorisation (estimée).

Certaines ont été réalisées, donc les startups sont sorties, ont été rachetés. Les autres sont toujours en course, donc une valorisation latente, liée à leur dernier tour d’investissement :

Voici les 14 champions d’Alven, au niveau valo, encore en course pour une belle sortie :

  1. Dataiku 🦄

  2. Meero (🦄)

  3. Qonto (🦄)

  4. Algolia (🦄)

  5. Wynd

  6. Gorgias

  7. OpenclassRooms

  8. Akeneo

  9. Yubo

  10. Indy

  11. PlateformSH

  12. Ankorstore

  13. Concord

  14. Bunch

On va pousser l’analyse en regardant de plus près les différentes catégories de startups :

  • celles qui clairement filent vers l’IPO 🤑

  • celles qui semblent avoir encore un bon momentum 🚀

  • les autres qui posent questions 🥺

  • les sorties déjà réalisées 💸

Les champions IPO ready 🤑 :

Dans le portfolio d’Alven, on a les deux super champions français, les deux startups qu’il ne fallait pas rater si on avait la capacité d’investir entre 2012 et 2013 : Algolia et Dataiku.

Ces deux startups filent clairement vers l’IPO ! 📈

Dealroom estime la valo d’Algolia entre €400M et €600M. D’après mes calculs on est proche de €600M. Dataiku est proche de €1,4Md.

Quel serait le retour d’Alven si ces deux startups faisaient une IPO au Nasdaq ? Par exemple pour une valo hypothétique lors de l’introduction autour de €3Md ?

Alven empocherait prêt de €359M, avec €125M pour Algolia et €234M pour Dataiku 💪 💪 💪

Est-ce que ces deux deals peuvent faire le bonheur d’Alven ?

Il faut regarder cela en prenant comptent les deux derniers fonds levés par Alven, soit €370M. Donc ces deux deals sont bien des fund-returner pour Alven 😀

Si l’on veut être précis, on peut considérer que ces deux deals ont été faits sur la poche du fondsIV, de €120M. Ainsi Dataiku et Algolia, à eux seuls, génère une performance de x2,9 💪

Ok rien n’est joué pour ces deux startups. Elles peuvent peut-être rater leur IPO. Elles peuvent aussi faire un tour supplémentaire, pour préparer l’IPO, car c’est souvent l’usage. Et elles peuvent pourquoi pas sortir à plus de €10M 🦄 🦄

Vous comprenez mieux maintenant pourquoi je disais que c’était “les deux startups qu’il ne fallait pas rater” !


Mais est-ce que le portfolio millésime 2016, le fondsV de €250M, va faire émerger de futur Dataiku et Algolia ? Reste-t-il de futurs super-performers dans le millésime IV ?

Abonnez-vous ou laissez un commentaire, et lors de la prochaine newsletter, on fera le tour de la question 😉

Leave a comment

Photo by Reuben Juarez on Unsplash


Cette édition vous a plu ? Faites-le-moi savoir en ajoutant un petit ️.

Certaines personnes de votre entourage pourraient être intéressées par cette édition ? Transférez cet email ou cliquez sur le bouton ci-dessous.

Share

Je vous souhaite une excellente journée à toutes et à tous !

Julien 😘